«

»

Mai
12

La CFDT signe un accord sur les salaires chez ALTRAN TI et CIS

Che(e)rs collègues,
Vous trouverez ci-joint l’accord NAO signé chez Altran CIS et TI portant sur les rémunérations: accord NAO Altran TI accord NAO Altran CIS

NAO 2011 (épisode 3) : L’Accord sur les Rémunérations

Cher(e)s Collègues,

Nous vous avons déjà tenus informé du déroulement de la NAO 2011 sur les rémunérations, au travers de nos 2 dernières communications du 1er mars, et du 8 avril (ces communications sont consultables sur notre site http://cfdt-altran.fr/?cat=14).
Nous vous informons maintenant que la négociation sur les rémunérations 2011 s’est clôturée sur un Accord, signé par la CFDT, que vous trouverez en pièce jointe.

Pourquoi avons-nous signé cet accord ?

Les années précédentes, les rendez-vous annuels obligatoires de négociation sur les rémunérations étaient inexistants, tardifs, voire tronqués : nous avons fait valoir ce préjudice en justice et obtenu gain de cause. Cette année pour la première fois, une vraie négociation sur les rémunérations a été engagée par la Direction. Nous avons voulu accompagner ce changement d’attitude et la CFDT a fait de nombreuses propositions. Une partie ont été reprises par la Direction et font l’objet d’une proposition d’Accord sur les rémunérations 2011.

Compte tenu :
• du contexte des années précédentes,
• de l’accent mis sur le rattrapage salarial pour les salariés les moins rémunérés et non augmentés depuis plusieurs années,
• de l’octroi d’une enveloppe consacrée au rattrapage des salariés les plus faiblement rémunérés dans leur classification,
• de l’octroi d’une autre enveloppe consacrée au rattrapage salarial hommes/femmes,
• et enfin, compte tenu que ces dispositions constituent une avancée sans précédent dans notre société
Nous avons décidé d’accompagné ce pas en avant fait par la Direction sous notre impulsion et d’apporter notre caution à cet Accord 2011 sur les rémunérations.

Nous regrettons toujours l’opposition de la Direction à une augmentation collective, et son refus de simplifier le traitement des minimas salariaux conventionnels sur une base mensuelle garantie.

Mais cet accord constitue néanmoins un progrès et nous avons souhaité y être associés pour aller plus loin dans un traitement des rémunérations qui doit être plus équitable. Nous comptons nous appuyer sur cette avancée pour aller plus loin l’année prochaine, et transformer l’essai !

Maintenant :

En signant cet accord la Direction s’engage à mettre en place ses mesures et nous devons en vérifier la bonne réalisation.

Trois syndicats CFE-CGC, FO et la CGT se sont opposés à cet accord. Ils empêchent ainsi son application, risquant de priver la plupart des salariés des avantages négociés, et obligent la direction à faire un procès verbal de désaccord. Nous signerons ce constat de désaccord afin qu’en soit appliquer le contenu s’il correspond bien à l’accord que nous avions signé.

Certains propos et engagements de la Direction n’ont pas été formalisés dans cet accord. Cela concerne notamment les modalités précises d’application des mesures de rattrapage salarial. La Direction s’est engagée à nous fournir tous les éléments quantitatifs des populations concernées avec le montant et le suivi de la consommation de chaque enveloppe. Enfin, un point de situation intermédiaire est d’ores et déjà fixé en septembre, et un bilan est prévu en fin d’année.

Nous continuerons à vous informer du détail des modalités d’application de ces mesures (nombre de salariés concernés, critères, montant, …).

N’hésitez pas à nous contactez afin d’étudier votre situation par rapport à cette accord.

Vos représentants Syndicaux CFDT

Devenez acteur de vos conditions de travail présentez-vous sur une liste CFDT

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*