«

»

Mai
05

NAO 2011 (épisode 2) : Les propositions de la Direction

Cher(e)s Collègues,

Vous trouverez ci-joint notre guide « des rémunérations chez Altran » présentant les grilles de salaires 2010 chez Altran TI.

A l’occasion de cette NAO 2011, nous vous avons déjà informé des propositions faites par la CFDT (Voir notre dernière communication du 1er mars, intitulée : ‘’Les propositions de la CFDT – épisode 1’’). Ce second épisode à pour but de vous présenter les propositions faites en retour par la Direction. Ces propositions ne seront définitivement applicables que lorsqu’un Accord ‘’NAO 2011’’ sera signé.

Rappel des revendications de la CFDT (1er épisode)

• [Egalité Homme/Femme]

Notre objectif de fond est d’inverser la tendance inégalitaire de traitement entre les Hommes et les Femmes.

(1) Nous constatons un écart de rémunération entre les femmes et les hommes pour les Cadres Administratifs / ETAM Administratifs / Consultants (2.1 à 3.1). Notre proposition après chiffrage est de consacré une enveloppe spécifique estimée à 1.160 K€ sur 3 ans afin de résorber cet écart.
L’opération vise à augmenter d’une même somme tous les salaires fixes des femmes salariées concernées pour une même catégorie et à classification (Pos./Coef.) équivalente.
(2) Pour les femmes de retour de congé maternité, d’adoption ou en congé parental, la CFDT exige l’observation de la loi et demande donc pour les femmes dans ces cas là, une augmentation systématique, à minima, de la moyenne des augmentations perçues par les salariés relevant de la même classification.

• [Augmentation des salaires fixes]

Nous demandons pour 2011 une augmentation de la masse salariale (MS) réservée aux augmentations de salaires fixes de 3%. Montant à répartir selon les 3 axes que sont : 1° augmentation collective, 2° augmentation individuelle, et 3° rattrapage salarial.

La revendication de la CFDT est : (1) de redonner un objectif collectif aux augmentations (pour 1/3 des 3%), afin de rendre la politique de rémunération plus équitable, de résorber les disparités de salaires trop criantes au sein d’une même classification Syntec, et de mettre en place des dispositifs de rattrapage pour ceux qui n’ont pas bénéficiés d’augmentations ces 3 dernières années ; (2) de rendre l’augmentation individuelle (2/3 des 3%), plus compréhensible, légitime et transparente. Cela va de pair avec une amélioration du processus Comité Carrière.

• [Traitement des salaires inférieurs au minima SYNTEC]

La CFDT rappelle qu’il existe encore des salariés rémunérés en dessous des minimas conventionnels (voir notre enquête salaire 2010). Nous demandons le respect des minimas et la réintégration dans le salaire mensuel de la prime annuelle de rappel de salaire dès le mois de mars 2011.

Propositions faites par la Direction

Pour cette année, la Direction se positionne sur une augmentation globale de 2 % de la masse salariale (MS) des salaires fixes. Cette augmentation se décompose ainsi :

• [Egalité Homme/Femme]

(1) La Direction attribue une enveloppe de 0,25% de la MS (soit environ 550 k€) pour le rattrapage salarial des femmes au regard de celui des hommes, à classification égale. Cet effort sur une année ne comblera pas entièrement tout le retard, c’est pourquoi la Direction s’est proposé de renouveler l’effort sur les prochaines années, pour atteindre l’égalité (comme demandé par la CFDT).
(2) Respect de la Loi (retour congé maternité, d’adoption ou congé parental) : La Direction dit qu’elle respectera dorénavant la loi en la matière.

• [Augmentation des salaires fixes]

(1) Augmentation collective : Le principe même d’une augmentation collective est écartée par la Direction : enveloppe de 0% !
(2) Augmentation individuelle : La Direction accorde une enveloppe de 1,5% de la MS aux augmentations individualisées. Cette augmentation individualisée est basée sur 3 critères : (a) la performance du travail du salarié à son poste ; (b) la non-augmentation du salarié sur les 3 dernières années ; (c) effort de rattrapage pour les salariés les moins rémunérés dans leur classification.
(3) Rattrapages salariaux : La Direction attribue une enveloppe de 0,25% de la MS. Cette enveloppe sera gérée par le service des ressources humaines pour opérer des réajustements sur les salariés n’ayant pas bénéficié d’augmentation ces dernières années ou ayant un écart important de rémunération par rapport à la médiane des salaires de sa catégorie.

• [Traitement des salaires inférieurs au minima SYNTEC]

Après avoir donné oralement son accord (le 15 mars) sur le principe d’une simplification de la règle relative aux minimas conventionnels (sur la base d’un mensuel égal au douzième du minima conventionnel annuel – dans sa classification et modalité), nous avons eu en séance une Direction qui est revenue en arrière et veut finalement continuer à appliquer, un salaire mensuel fixe d’au moins 95% du minimum conventionnel, et éventuellement régularisé sur la base du minima conventionnel annuel lors de l’entretien annuel.

Notre analyse

  • L’augmentation de 2% de la masse salariale n’est pas cohérente avec les augmentations constatées en 2008 (presque 5 %), 2009 (année noire avec seulement 1,5 %) et 2010 (2 %). D’ailleurs Altran se situe dans le bas des augmentations de salaires pour les entreprises du secteur privé (2,6 % de moyenne). Pour nos principaux clients : Renault (3 % de hausse de la MS dont 1,7 % pour les augmentations collectives), Peugeot (3 %), Total (3,3 %), …
  • Nous regrettons l’absence de mise en place d’augmentations collectives : cependant l’enveloppe consacrée au rattrapage des salariés non augmentés et l’accent mis également sur le rattrapage salarial pour les salariés les moins rémunérés constituent une avancée dans notre société.
  • Le montant consacré par la direction au rattrapage salarial et à l’égalité H/F correspond à nos revendications. Nous demandons le détail des modalités de mise en œuvre.
  • Respect de la Loi sur le retour de congé maternité, d’adoption ou de congé parental. Applicable depuis 2008, voici le constat en 2010 : sur 149 femmes en congés maternité seules 11 ont été augmentées !!! Nous demandons que l’engagement pris par l’employeur soit respecté.

Nous continuerons à vous informer du détail des modalités d’application de ces mesures (nombre de salariés concernés, critères, montant, …).

Nous vous rappelons que nous organisons des réunions de présentation sur ces sujets dans les différentes agences, il est important que le plus grand nombre d’entre vous y participe afin d’enrichir le débat.

Nos revendications sont expliquées plus en détails sur notre internet : www.cfdt-altran.fr en suivant le lien CFDT Altran – Revendications salariales NAO 2011.

Vos représentants Syndicaux CFDT

Devenez acteur de vos conditions de travail présentez-vous sur une liste CFDT
Notre adresse : cfdt-altran@laposte.net
Notre site : www.cfdt-altran.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser les balises HTML suivantes : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

*